NOS ACTIONS

Notre activité principale

Les Parrainages

Les parrainages sont notre principale source de financement pour aider les enfants. Ces derniers ont évolué dans le temps …. Au démarrage nous avions opté pour 2 types de parrainages : individuel et collectif).

Dans tous les cas, l’argent envoyé au foyer est mutualisé et sert au fonctionnement, c’est-à-dire la nourriture, les soins, les frais d’écolage (scolarité), l’éducation pour les enfants du foyer, qu’ils soient parrainés ou non.

Au fil du temps et des difficultés rencontrées avec le parrainage individuel : certains enfants avaient le « privilège » d’avoir un parrain, donc éventuellement un courrier, un petit cadeau, certains parrains n’avaient pas la volonté d’entretenir une relation épistolaire … le conseil d’administration a décidé en 2018 de cesser le parrainage individuel au profit du parrainage collectif du foyer.

GEH a encore 44 parrains et marraines, certains parrainent leurs filleuls depuis la création de l’association en 2004 et 9 parrainages collectifs du foyer.

Plus d’informations sur cette action

Améliorer la qualité de l’éducation

Grâce à l’installation d’un tableau numérique interactif​

Depuis 2017,

Nous menons un projet d’amélioration de l’enseignement dans les classes du foyer. Nous pensons que pour assurer leur avenir, les enfants doivent recevoir un enseignement de qualité qui passe essentiellement par l’abandon de la pédagogie du « par cœur » remplacée par l’application de nouvelles méthodes interactives via l’utilisation de tableaux numériques interactifs (TNI).

Ces outils favorisent la participation des élèves et le travail en équipe des élèves mais aussi des enseignants. Les programmes conçus en français et en créole sont développés par l’association HAITI FUTUR en collaboration avec le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle haïtien (MENFP).

Le foyer école Notre Dame de Lourdes scolarise xxx enfants de 2 à 18 ans dont xxx enfants qui viennent des alentours.

L’école assure la scolarité à partir du jardin d’enfants (maternelle) jusqu’à la fin de l’école élémentaire avec 8 enseignants et un directeur.

Pour ce faire,

Nous avons intégré le Consortium COMOSEH créé par le Collectif Haïti de France (dont nous sommes membres), le GREF (Groupement des Educateurs sans Frontières), l’association Haïti Futur et le GRAHN (Groupe de réflexion et d’action pour une Haïti nouvelle) qui a signé une convention financière avec l’AFD (Agence Française du Développement) et dont l’objectif est de « favoriser les conditions d’accès à l’éducation pour tous ».

Plus d’informations sur cette action

Le développement des Activités Génératrices de Revenus (AGR)

Pourquoi le Foyer Notre Dame de Lourdes doit développer des AGR ?

L’avenir des jeunes du foyer parrainés par GEH est depuis quelques années un sujet épineux : certains de ces enfants sont parrainés depuis la création de l’association en 2004, année à laquelle ils avaient entre 5 et 8 ans, ils ont tous désormais plus de 20 ans et sont toujours parrainés.

Pourquoi le Foyer Notre Dame de Lourdes doit développer des AGR ? L’avenir des jeunes du foyer parrainés par GEH est depuis quelques années un sujet épineux : ces enfants sont parrainés depuis la création de l’association en 2004, année à laquelle ils avaient entre 5 et 8 ans, ils ont tous désormais plus de 20 ans et sont toujours parrainés. 

Jusqu’à quel âge devons-nous les parrainer ? Quels avenirs pour eux ? Comment peuvent-ils devenir des adultes autonomes ?

Ces jeunes ne vivent presque plus au foyer pour des raisons diverses : ils sont trop âgés par rapport à l’agrément d’orphelinat du foyer (les enfants de plus de 18 ans n’ont plus le droit de vivre au foyer). Certains ont eu des comportements en décalage avec les plus petits, ce qui a obligé la directrice du foyer à les renvoyer dans leurs familles quand cela était possible, où à les installer à l’extérieur dans des lieux pris en location. Certains sont ainsi installés à Port au Prince, ce qui facilite leurs déplacements pour poursuivre leurs études.

Ces jeunes doivent se prendre en main et être volontaires pour se bâtir un avenir. Ils sont assez conscients de cette réalité même si certains auraient aimé faire des études. Malheureusement, d’une part les retards scolaires empêchent ces poursuites de scolarité en étude supérieure, et d’autre part, ils sont obligés de se tourner vers des formations professionnelles qualifiantes pour espérer trouver plus facilement du travail. C’est une donnée économique de ce pays, et nous devons tous faire avec.

C’est pourquoi la directrice du foyer a monté le projet d’insertion dans la vie active de 40 jeunes du foyer sur 2 ans grâce à plusieurs méthodes : entrepreneuriat, embauche par le foyer pour développer des activités en lien avec son organisation, formation à entrepreneuriat, … tout cela pour mener à la création d’Activités Génératrices de Revenus.

GEH a décidé d’intégrer ce projet en axant son premier partenariat vers les jeunes gens parrainés qui ne vivent plus au foyer, en mettant en place un fond de financement propre pour soutenir financièrement les jeunes qui ont déjà un projet ou les projets menés par le foyer. Ce fond de financement sera alimenté par le versement dédié de 50% des parrainages annuels des parrains des jeunes concernés mais aussi par des dons ponctuels ou des recettes d’évènements que GEH organisent.

Plus d’informations sur cette action